Comment se reconvertir dans le social ?

11

44 % des étudiants suivent un recyclage professionnel

Et si c’était toi demain ?

A voir aussi : Où passer le CCA ambulancier ?

Le début de l’année scolaire approche et le moment est venu de faire le point sur les bonnes résolutions du confinement. Avoir un travail qui a du sens, qui me semble utile, qui me soutienne, tu te souviens ?

Ne reculez pas, reprenez vos études pour aller vers le poste d’assistante sociale, c’est possible !

A lire en complément : C'est quoi le sevrage alcoolique ?

Osez être travailleur social Signal d’une nouvelle tendance ?

Le travail de travailleur social est le métier historique de la relation d’aide, tout aussi passionnant que parfois épuisant, le travail d’assistant social suscite l’attrait pour les projets de recyclage professionnel chez Cass’rôle.

Alors que depuis 10 ans, la DRESS (Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques) observe une baisse inquiétante du nombre de candidats : -47 % du nombre de candidats à l’entrée en formation en 10 ans (source DRESS 2017), les demandes de soutien en matière de recyclage professionnel sont en hausse à Cass’rôle.

Même si le nombre d’étudiants en première année reste stable dans les centres de formation, passant de 2800 à 2500, c’est le nombre de candidats à l’entrée de cette formation qui est passé de 16 500 en 2006 à 8 700 en 2016, soit une baisse de 47%. Une perte d’attractivité de la profession qui entraîne également un rajeunissement des étudiants.

Sur le terrain, sans surprise, l’observation est la même depuis plusieurs années, un rajeunissement des stagiaires.

Une opportunité d’attractivité pour le travail de travailleur social ?

Selon elle, Nathalie et Magalie (les prénoms ont changé), deux clientes de Cass’rôle, la période de crise sanitaire et de confinement ont ouvert les yeux pour apporter leur projet de recyclage professionnel : « Je l’avais en tête depuis le lycée, je n’avais jamais osé, je regardais souvent ce métier puis le confinement m’a décidé de ne pas le faire Attendez plus longtemps et agissez ! «, c’est l’un des effets inattendus du confinement.

En tant qu’assistante infirmière pour l’un et conseillère en intégration professionnelle pour l’autre, le travail des travailleurs sociaux comprend, selon eux, le pouvoir d’agir, la possibilité d’accompagner globalement la personne dans toutes les sphères de sa vie : de sa vie conjugale à sa vie professionnelle, en passant par sa vie professionnelle, à la vie familiale, à son environnement locatif, à l’accès aux soins, pour lui permettre de trouver un meilleur être dans sa vie quotidienne.

Les soins médicaux sont très importants, souligne Nathalie, mais elle précise : « Je veux intervenir à long terme auprès des gens, leur permettre d’évoluer et de trouver des améliorations durables avec eux pour leur quotidien ».

Un champ d’intervention qui peut faire peur mais Magalie rassure « Je sais que j’ai trois ans pour m’entraîner, je ne repars pas de zéro, j’ai déjà des expériences que je peux mobiliser, je sais créer un réseau, je sais mener des entretiens, J’ai des expériences de travail en équipe et j’ai déjà repris ma formation il y a trois ans, je vais donc m’organiser entre famille et formation ».

Comment puis-je accéder à la formation sans passer par Parcoursup ?

L’inscription via Parcoursup est essentielle,Inscription sur Parcoursup : 98 % des étudiants sont titulaires d’un baccalauréat « le problème quand on est en recyclage professionnel, c’est que le lycée avec les notes BAC et les évaluations des bulletins, c’est un peu loin ». Comment dois-je alors compléter le dossier Parcoursup ? » inquiets de ce mécanisme de sélection, les futurs candidats ont été rassurés.

Alors que 98 % du BAC reste sésame pour l’entrée en formation, Parcoursup est aujourd’hui essentiel pour l’entrée en sélection, mais des ajustements dans le dossier et des plates-formes spécifiques sont fournis aux candidats en cours de recyclage professionnel . Parcoursup offre une excellente occasion d’exposer des expositions professionnelles et personnelles Expériences : un atout de taille lorsque vous avez déjà plusieurs années de pratique à votre actif.

Le CV et les motivations sont centraux, autant d’arguments en faveur d’une sélection favorable pour les personnes en cours de recyclage professionnel qui ont analysé leurs compétences et qui ont déterminé les contours de leur nouveau projet !

Le travail de travailleur social exige des qualités humaines importantes, une stabilité psychologique et une bonne connaissance de soi. Magalie se souvient : « à 38 ans, je me connais mieux, à 20 ans, j’avais des rêves, des ambitions, mais maintenant je sais concrètement où sont mes atouts et comment je veux contribuer à un monde meilleur ».

Une occasion à saisir pour aller vers un métier de sens et de passion, reconnu de niveau II depuis 2018.

Comment obtenir du financement ?

Deux étudiants sur trois reçoivent un financement , c’est-à-dire quelque chose à rassurer.

Une question qui se pose aux deux futurs étudiants. Toutes les deux mères, une perte de salaire pendant 3 ans n’est pas possible.

Des solutions de financement existent par la région, par centre d’emploi ou par d’autres organisations en fonction des situations individuelles.

Forts de leur motivation, ils sont allés discuter avec leur employeur de leur projet, au Pôle Emploi, ont pris contact avec des centres de formation pour lever les derniers obstacles à la réalisation de leur projet.

64 % des nouveaux inscrits au cours de la première année reçoivent un financement. Plus d’informations ici : https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/er_1044.pdf

Et si la crise du COVID devait raviver l’attrait pour le travail de travailleur social ?

Une tendance liée à un effet de rebond de la crise ou une tendance qui s’instaurera : les affaires à suivre…

site Web : http://cass-role.fr

Entretien de découverte gratuit sur demande à accompagnement@cass-role.fr