Les étapes pour bien organiser les obsèques d’un proche

117
Les étapes pour bien organiser les obsèques d’un proche

Il est toujours difficile de faire face au décès d’une personne qui nous est chère surtout si on doit mettre de côté notre désarroi ainsi que la douleur pour pouvoir préparer au mieux les obsèques de ce dernier et lui rendre hommage. Si les obsèques sont prévues dans quelques jours et que vous ne savez toujours pas par où commencer, cet article est fait pour vous.

Certificat, déclaration et établissement acte de décès

Suite à un décès, la première formalité à accomplir est l’élaboration d’un certificat médical de décès. Ce document vous permettra de pouvoir faire la déclaration du décès au niveau de la mairie qui pourra vous fournir un acte de décès. Il faut aussi savoir que tout décès doit être déclaré dans les 24 h qui suivent.

Lire également : Comment dire merci tout simplement ?

Cette démarche doit être entreprise par les proches du défunt si le décès est survenu au niveau de son domicile, mais elle peut également être prise en charge par la société des pompes funèbres. L’hôpital ou la maison de retraite peuvent s’en occuper si le décès y est survenu. Rendez-vous sur le site officiel Odella.fr et il faut bien se renseigner avant de choisir une société de pompes funèbres.

Transport du corps

Si le décès est survenu dans un hôpital, dans une clinique ou dans une maison de retraite, le défunt peut encore être gardé dans sa chambre mortuaire pendant un délai de trois jours. Par ailleurs, si le décès a eu lieu à son domicile, la dépouille est en droit d’y rester ou tout simplement d’être placée en chambre funéraire selon le désir de ses proches.

A lire aussi : Découvrez les albums jeunesse à ne pas rater

Si vous optez pour la deuxième solution, le service ne sera pas gratuit et vous devrez débourser des frais allant de 280 euros à 380 euros pour une durée de trois jours.

étapes pour bien organiser les obsèques d’un proche

Pompes funèbres et devis

Si le défunt, avant de mourir avait fourni des indications précises sur la manière dont vont se dérouler ses obsèques, alors sa volonté doit être respectée par ses proches. Par contre, si aucune indication n’a été laissée, cette tâche revient dès lors à sa famille ou à ses amis.

Avant de choisir une société de pompes funèbres, il vous est conseillé d’en contacter plusieurs afin de voir le prix qui vous paraît le plus abordable. Les devis sont gratuits et doivent inclure des prestations obligatoires ainsi que des prestations supplémentaires.

L’inhumation

Il est possible d’inhumer le défunt au niveau du cimetière de la commune où il est décédé, où il vivait ou bien là où il dispose d’une sépulture familiale. Une fois qu’une des conditions est remplie, vous recevrez un permis d’inhumer. Le délai pour la mise en terre est de 24 h à 6 jours après le décès. Par contre si le décès a eu lieu à l’étranger, on comptera 6 jours au plus à partir de l’extradition du corps vers son pays d’origine.

La dernière étape est la crémation et la dispersion des cendres. L’incinération est la solution moins coûteuse et concerne de nos jours plus de 20 % des décès. Voilà pourquoi certains ont recours à cette pratique moins coûteuse.