Quelle est la différence entre ajourné et défaillant ?

18

Durant les études scolaires, les résultats de fin d’année déterminent les performances de chaque étudiant. Pendant que certains vont en classe supérieure, d’autres ne totalisent pas le nombre de points requis pour réussir.

Dans le même temps, certains seront ajournés au regard de leurs résultats et d’autres seront défaillants. En lisant cet article, vous apprendrez la différence entre les notions de défaillant et ajourné.

A voir aussi : Quel est le jour de la rentrée scolaire ?

Clarification des notions

Avant de pouvoir aborder la différence entre les notions de défaillant et d’ajourné, il convient de les définir. Ainsi donc, le mot ajourné vient lui-même du verbe ajourner qui signifie renvoyer une action à un autre jour, en d’autres termes, différer. Dans le cas d’espèce, l’ajournement consiste à renvoyer un candidat à une session à venir pour un même examen parce que celui-ci n’aurait pas réuni la moyenne nécessaire lors de la session précédente.

Le terme défaillant quant à lui, signifie que vous avez eu au-delà de trois absences injustifiées au TD ce qui ne donne pas lieu au calcul de votre moyenne. Vous êtes également défaillant lorsque vous avez manqué un ou plusieurs examens durant l’année.

A lire également : Quand tombe les vacances de février 2021 ?

Points de divergence

Les points de divergence permettront de faire la différence entre la notion d’ajourné et celle de défaillant.

Le calcul des moyennes

Après les compositions de la première session de l’un des deux semestres, votre moyenne est calculée à partir des notes obtenues. Dès lors que vous n’avez pas réuni 10 de moyenne, vous êtes ajourné. Autrement dit, vous devrez composer la deuxième session. Dans le cas de la défaillance, personne ne s’intéresse à calculer votre moyenne puisqu’elle ne servira à rien. Vous ne validez pas le semestre.

Le mécanisme de compensation

Lorsque vous êtes en situation d’ajournement, vous avez la possibilité de passer en classe supérieure. En effet, lorsque vous êtes déclaré ajourné à la première session de l’un des deux semestres, vous êtes renvoyés à la prochaine session pour composer les rattrapages. Dans le cas où vous n’auriez pas pu réunir une moyenne de 10 au cours de l’un des semestres, mais que la moyenne des notes des deux semestres fait 10, vous passez en classe supérieure en vertu du principe de la compensation annuelle. Ce principe ne s’applique pas aux étudiants en situation de défaillance.

est la différence entre ajourné et défaillant

La poursuite des études pour un défaillant

Lorsque vous êtes déclaré défaillant pour un semestre, rien n’est encore perdu. La deuxième session est un droit pour tous, vous devez composer les matières dans lesquelles vous avez été défaillant. Les matières composées et validées vous sont acquises. La défaillance vous fait perdre l’avantage de la compensation des Unité d’Enseignement (U.E) en première session. Mais vous avez l’opportunité d’arranger les choses en deuxième session. Si vous êtes défaillant et que vous manquez les compositions à la deuxième session, vous redoublez. Dans ce cas, vous perdez les UE acquises. Vous êtes dans la situation d’un nouvel étudiant.

La poursuite des études pour un ajourné

Lorsque vous êtes ajourné à la première session, vous avez la possibilité de vous présenter à la deuxième session. A cette session, vous composerez les matières non validées. Vous pouvez bénéficier du mécanisme de la compensation pour passer en classe supérieure. Mais dans le cas où vous n’avez validé aucun des deux semestres, c’est évident que la compensation n’a plus lieu. Vous êtes ajourné à l’année et vous composerez l’année suivante les matières des UE non validées.

Le statut d’ajourné, autorisé à poursuivre (AJAP)

Ce statut concerne les étudiants qui passent en classe supérieure, mais avec des matières à valider au titre de l’année précédente. Ce statut intervient après les résultats du deuxième semestre. Il concerne les étudiants qui ont profité du mécanisme de compensation pour passer en année suivante. Pour bénéficier de ce statut, l’étudiant doit nécessairement valider l’un des deux semestres. De plus, il doit avoir au minimum 18 crédits ECTS au titre du semestre non validé ; et cela au cours de la même année du diplôme.

Comment éviter la mention de défaillant ?

Le statut défaillant est appliqué aux étudiants qui ont eu des absences injustifiées. Dans le cas où vous auriez été absent aux TD ou aux examens, en raison d’une situation particulière, il revient au jury d’apprécier vos raisons. Ce dernier a la latitude de se prononcer sur les raisons que vous avez avancées.

Le jury est souverain et est le seul à statuer sur d’éventuelles contestations. Lorsque le jury admet les raisons de votre absence comme fondées, vous êtes reconnu ABJ, absence justifiée. Vous avez la note 0 dans les matières concernées. De cette manière, vous êtes considéré comme ajourné si vous n’avez pas 10 de moyenne et vous bénéficiez de la compensation.

L’ajournement et la défaillance sont deux situations possibles qui peuvent intervenir à la fin d’une année scolaire. Cependant, ils présentent des points de dissemblance. La défaillance suppose le non-calcul des moyennes et la privation du mécanisme de compensation. L’ajournement par contre est très souple et les candidats bénéficient de la compensation qui pourra les aider à passer en classe supérieure. Néanmoins, lorsque l’étudiant défaillant n’a pas profité de la deuxième session pour valider l’année, il est ajourné au titre de cette année.