Comment devenir ingénieur en environnement ?

882
Comment devenir ingénieur en environnement

Un ingénieur en environnement est un expert qui met son professionnalisme au service d’une société pour s’assurer que celle-ci se conforme aux règles environnementales.

Il est formé pour anticiper et réduire l’impact d’une activité sur l’environnement et participe activement à la protection de la nature. C’est un métier qui passionne assez de personnes. Que faut-il faire pour devenir un ingénieur en environnement ? Zoom sur la démarche à respecter scrupuleusement.

Lire également : Les avantages de la mise en place d'une entreprise légalement enregistrée

Suivre une formation dédiée à l’ISE

Lorsque vous voulez devenir ingénieur environnementaliste, il est essentiel que vous suiviez une formation particulière. Vous pouvez trouver la formation adaptée à cette profession au sein de l’Institut Supérieur de l’Environnement (ISE). En effet, cette école d’ingénieur environnement enseigne diverses formations dédiées dans l’Environnement et la Transition Écologique allant de 2 à 5 ans en initial, alternance, blended learning et executive.

Notez que les filières pour aspirer au poste d’ingénieur en environnement donnent accès aux fonctions « vertes » et « verdissantes » dans la fonction publique. Par conséquent, si vous souhaitez réellement faire carrière en ingénierie environnementale, vous devez avoir suivi une formation de 5 ans minimum après votre Bac. Les embaucheurs privilégient les prétendants ayant fait une formation en alternance à cause de l’expérience pratique qui y est jointe.

A lire en complément : Décrocher un travail dans la région de Normandie : focus sur la ville de Caen

Sachez que les préoccupations environnementales nécessitent habituellement des connaissances pluridisciplinaires. De ce fait, un ingénieur dans le génie rural ou l’aménagement d’une unité de production doit avoir des connaissances juridiques. C’est pour cela que les cursus multiples sont très prisés par les embaucheurs.

devenir ingénieur en environnement

Plusieurs cursus renfermant une spécialisation environnementale sont dorénavant proposés par certains instituts pour pouvoir répondre à la demande sur le marché du travail. De même, un CV mentionnant différentes qualifications attire très vite l’attention des employeurs. Cela est pareil pour les Masters qui portent sur certaines spécialités et pour ceux ayant rapport aux risques environnementaux à l’énergie et aux transports.

Détenir des qualités

Pour devenir ingénieur en environnement, il est également nécessaire que vous disposiez de certaines qualités. En effet, il s’agit d’un expert qui possède de bonnes connaissances dans les domaines scientifiques et technique, notamment en matière d’hygiène, de sécurité et d’environnement. Il appréhende très bien les réglementations et les directives environnementales sur lesquelles il réalise une veille informationnelle assidue.

L’ingénieur en environnement est un professionnel très habile et négociateur qui maîtrise l’art de la communication. Généralement, il a aussi une bonne connaissance de la langue anglaise. Il sait persuader avec des arguments solides qu’il émet avec une grande pédagogie. Avec sa puissante capacité d’adaptation, il peut intervenir sur le plan économique, mais également sur le plan environnemental.

Pour finir, c’est une personne qui doit être assez mobile pour bien remplir ses fonctions.