De combien est la fortune de Bernard Tapie ?

16

Redevenu homme d’affaires à la fin des années 2000, il a été directeur du groupe Bernard Tapie et possède 89 % du groupe La Provence, qui édite les journaux du même nom et Corse-Matin. En 2016, sa fortune est estimée à 150 millions d’euros, ce qui fait de lui environ la 400e fortune française. Il est décédé d’un cancer à l’âge de 78 ans. Quelle était sa valeur nette au moment de son décès ?

Décès de Bernard Tapie

L’homme d’affaires français Bernard Tapie est connu pour avoir acheté et revendu la marque Adidas ou pour avoir présidé le club de football de l’Olympique de Marseille. Il est décédé ce dimanche à l’âge de 78 ans, victime d’un cancer de l’estomac dont il souffrait depuis 2017.

A lire aussi : Où se situe la zone C ?

Valeur nette de la fortune de Bernard Tapie

L’homme d’affaires Bernard Tapie, 78 ans, est décédé le 3 octobre 2021 des suites d’un cancer de l’estomac. Il possédait une fortune de 10 millions de dollars au moment de son décès.

Biographie de Bernard Tapie

Bernard Tapie (26 janvier 1943) est un homme d’affaires, homme politique et acteur français controversé, ancien propriétaire de la marque d’équipements sportifs Adidas. Spécialisé dans le redressement d’entreprises en faillite, Tapie s’est fait connaître dans les années 1990 en rachetant puis en revendant Adidas. Il s’est également fait remarquer pour son travail avec le groupe Wonder-Mazda et possédait les équipes sportives de La Vie Claire et de l’Olympique de Marseille. Il entre en politique, étant député à deux reprises, ainsi que ministre de la ville en 1992-93. En 1996, il s’est lancé dans la carrière d’acteur. Tapie a été mis en examen et condamné à plusieurs reprises pour corruption et fraude.

A lire en complément : Qui peut avoir une plaque diplomatique ?

Les débuts

Né à Paris en 1943, il est le fils de Jean-Baptiste Tapie et de Raymonde Nodot. Il a reçu une formation en électronique, bien qu’il n’ait jamais été un fan de l’école, et après avoir servi dans l’armée, il a commencé une carrière de vendeur de téléviseurs en porte-à-porte. En peu de temps, il se fait un nom, grâce à sa technique et à son langage qui captivent le public, et déjà en 1967, il ouvre sa première école de vente. Également intéressé par les arts, Tapie a tenté sa chance comme chanteur pendant un temps, mais sans grand succès.

Couvrir l’homme d’affaires : récupérer pour vendre

C’est vers les années 1970 qu’il se rend compte qu’acheter des entreprises en difficulté puis les revendre après quelques changements permet de gagner beaucoup d’argent. Il acquiert alors des sociétés telles que SAFT-Mazda, Teraillon, et Testut et parie sur des équipes sportives telles que La Vie Claire et l’Olympique de Marseille. Cependant, c’est sa brève histoire en tant que propriétaire d’Adidas qui a marqué sa carrière.

La valeur nette de Bernard Tapie et Adidas

En 1990, le groupe Bernard Tapie a acquis une Adidas affectée avec l’aide de l’institution financière Crédit Lyonnais. Sa gestion a sauvé l’entreprise alors au bord de la faillite, donnant un grand élan à sa carrière d’entrepreneur. Mais en 1992, les problèmes commencent avec le Crédit Lyonnais au sujet de la vente de l’entreprise. L’institution financière, selon Tapie, avait accepté un contrat sournois défavorable, ce qui les a conduits au tribunal. L’affaire Adidas, comme on l’appellera, est tout un roman judiciaire qui finit par donner raison à Tapie en 2008. Grâce à cela, il a reçu une indemnisation de 100 millions d’euros.

En tant qu’entrepreneur, il s’est également fait remarquer pour son travail de redressement du groupe Wonder-Mazda, vendu à la fin des années 1980.

Politique, scandales et comédie

En alternance avec sa carrière d’homme d’affaires, Tapie décide de se lancer dans la politique. Entre 1988 et 1996, il est député des Bouches du Rhône, ministre de la ville et député européen.  En même temps, il est président du club de l’Olympique de Marseille, jusqu’à ce que, en 1993, des problèmes juridiques commencent. Il a été accusé de corruption, après que l’Olympique ait gagné le match de championnat de France contre Valenciennes, grâce à des pots-de-vin.

Pour ses actions, l’équipe est envoyée en deuxième division, tandis que Tapie est condamné pour corruption. Trois ans plus tard, il sera accusé de détournement de fonds et de fraude en tant que président de la société Club Med ; il passera 18 mois en prison.

Après les scandales et les enquêtes, et pour relancer sa carrière, il tente sa chance en tant qu’acteur. Alors en faillite, il apparaît en 1996 dans le film Hommes, femmes, mode d’emploi. Il fait ensuite ses débuts sur scène et est animateur de télévision. Entre 2003 et 2008, il a travaillé chez Commissaire Valence, et de 2005 à 2006, il s’est frotté à la radio.

Son œuvre la plus récente est le film Oscar, sorti en 2008. Par ailleurs, il a été l’invité des émissions : Le grand journal sur Canal +, 20 Heures le journal, Au tableau ! !! et C à Vous.

Depuis 2018, il est en traitement pour un cancer de l’estomac et de l’œsophage.

Vie personnelle

Il est marié à Dominique Tapie depuis 1987 et est le père de Laurent et Stéphane Tapie.