Comment bien choisir son rhum ambré ?

33

Le rhum est devenu une liqueur très prisée, surtout lorsqu’il est ambré. Que ce soit pour une dégustation nature ou en cocktail, ce type de rhum ne manque pas d’usages. Cependant, son choix peut se révéler compliqué, car cette eau-de-vie se décline sous de nombreuses versions provenant de diverses origines. Alors, comment bien choisir son rhum ambré ?

Tenir compte de son ancienneté

Le rhum ambré est une liqueur obtenue par distillation de la canne à sucre puis vieillissement dans des fûts de chêne pendant au moins 18 à 24 mois. C’est bien ce vieillissement qui lui confère sa robe ambrée. Cette eau-de-vie devient donc meilleure au fur et à mesure qu’elle vieillit. Toutefois, notez que le rhum cesse de vieillir une fois qu’il est embouteillé, car il ne fermente plus. C’est pour cette raison que l’âge est directement inscrit sur les bouteilles.

A lire également : Comment se discipliner en trading ?

Alors, lors du choix de votre rhum ambré, vous devriez privilégier les spiritueux qui ont été conservés en fût durant plusieurs années. Ces derniers sont généralement disponibles chez les spécialistes de la fermentation. Mais, vous pouvez aussi en trouver chez des fournisseurs en ville.

Considérer le type de rhum ambré

Si nous mettons l’âge de côté, vous choisirez forcément votre rhum en fonction de vos goûts. Cependant, ce paramètre dépend des divers types existants, car ceux-ci offrent de nombreuses variétés gustatives selon leur élaboration. Ainsi, nous distinguons le rhum traditionnel produit à partir de la mélasse, un résidu provenant de la cristallisation du sucre. C’est le type le plus commercialisé dans le monde à cause de son coût plus abordable.

A découvrir également : De combien est la fortune de Bernard Tapie ?

Il y a également le rhum agricole qui est distillé à partir du pur jus de canne à sucre. Il se caractérise par une rondeur particulière ainsi que des notes florales, vanillées et fruitées. Ce rhum est principalement prisé pour ses arômes typiques avec le goût original de la canne à sucre. Enfin, nous avons le rhum industriel souvent dit « élevé sous-bois » qui présentent des notes torréfiées. Ces dernières peuvent correspondre aussi bien au caramel qu’au cacao ou encore au café.

Différencier les méthodes de production vous aidera à affiner votre choix, mais il faudra aussi tenir compte de l’usage auquel le rhum ambré est destiné.

Prendre en compte l’usage prévu

Selon ce que vous prévoyez de faire de votre rhum ambré, vous aurez des options plus appropriées que d’autres.

En dégustation à sec

Ce mode de consommation est l’une des meilleures manières de savourer le rhum ambré. Grâce à son séjour en fûts ou en foudre de chêne, le spiritueux bénéfice des tanins du bois et d’arômes naturels. Pour ce qui est du choix à faire, il dépendra entièrement de vos préférences gustatives. Toutefois, vous pouvez décider d’ajuster ces dernières en fonction des critères indiqués ci-dessus.

Pour un cocktail ou un punch

Si vous êtes adepte de cocktails avec agrumes tels que le Mojito ou le Daïquiri, vous devriez porter votre choix sur un rhum agricole de Martinique. Choisissez de préférence un qui relèvera votre préparation avec une saveur fruitée et des notes boisées.

Par contre, si vous raffolez plutôt des cocktails avec des fruits rouges ou du café, ce qui vous conviendrait davantage est un rhum de mélasse épicé. Cette eau-de-vie viendra agrémenter votre boisson de ses arômes plus torréfiés et riches.

Dans vos crêpes

Si vous aimez cuisiner et consommer du rhum, sachez que vous pouvez aisément associer les deux. En effet, vous pouvez mettre ce spiritueux dans vos crêpes pour leur conférer des saveurs uniques. Pour cela, nous vous recommandons le rhum de mélasse qui rendra votre pâte gourmande. D’ailleurs, cette astuce convient parfaitement pour des crêpes sucrées.