Les D3E, ils n’en ont pas voulu !

WEEE

Nous reviendrons sur la conférence gesticulée du 13 juin 2015 qui a eu lieu à la médiathèque de Choisy le Roi.Voir l’article : http://assod3e.org/fr/la-berezina/ .

La 3e partie dédiée à « l’expérimentation D3E » de cette conférence sera présentée aux participants de la rockette libre du vendredi 19 juin à partir de 19h.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la fin de vie des équipements électroniques, passez nous voir en passant par la Trockette.

 

Des données ouvertes pour favoriser les biens communs ?

Sélection_002

Cette semaine, c’est la semaine européenne du développement durable. Nous avons concocté un programme spécial qui pourrait nous entraîner à discuter réappropriation citoyenne de notre alimentation et de nos équipements électriques & électroniques en fin de vie.

Open Food Facts en mettant en place une bases de données libre, alimentée de manière participative et, réutilisable par qui veut, a ouvert une voie intéressante.

Et si on réutilisait la plate-forme Open Food Facts (OFF) pour mettre en place une BDD libre sur les équipements électriques & électroniques, gérée par une communauté d’utilisateurs ? Si cette base devenait le fer de lance d’activités de revalorisation et de sensibilisation sur les déchets d’équipements électriques & électroniques ?

Avec la participation de l’inventeur d’OFF, du Refer (Réseau régional des ressourceries/recycleries d’Idf ), d’Electrocycle, d’Antanak, de Picapo, du Petit Fablab de Paris

Ce vendredi 5 juin 2015 à 19h30. A la Trockette (à côté de la ressourcerie de la Petite Rockette)
Adresse : 125 rue du Chemin Vert, 75011 Paris (Métro Père Lachaise)

Tissage, informatique et recyclage

Le 5ème vendredi du mois, espèce rare, tisse des liens entre le textile et l’informatique et croise des fils entre le faire et le décousu, entre ravaudage et recyclage…
Le passé du pixel et du bit est-il textile? Le tricot est-il plus recyclable que le tissage? Picafabra inaugure ce vendredi un nouveau cycle sur textile et numérique les (rares) 5e vendredis du mois.

Première séance vendredi 29 mai 2015 à partir de 19h à La Petite Rockette (l’entrée se fait par le café La Trockette)

Ce vendredi donc, nous parlerons du tissage abordé en tant qu’exemple de technique, voire de technologie. Au-delà de l’héritage numérique des cartes perforées de Jacquard, nous démêlerons les fils croisés entre la chaîne du tissage et la trame du numérique, du libre, du recyclage…

Internet : où va t’on ?

Red-Question-Mark

Post révélations Snowden, escalade de la surveillance « corporate », loi de programmation militaire & surveillance de masse, Internet des objets, démocratie par vote électronique [connecté ou pas ]…

Ces sujets vous intéressent ? Venez en discuter librement & débattre.

Histoire de mettre en bouche, Picafabra animera une première partie consacrée à la surveillance « corporate » : Quand les multinationales s’arrogent des prérogatives policières… à qui profite le v(i)ol de vos données ?

Avez-vous envie de devoir vous identifier à la webcam à chaque transaction sur internet? De laisser une entreprise dont vous ne savez rien stocker un scan de vos documents d’identité officiels? De permettre à une multinationale de croiser votre reconnaissance faciale, vos papiers d’identité, vos données bancaires et la multitude de données qu’elle a « dataminée » sur vous? Parallèlement aux inquiétudes que suscitent légitimement la loi renseignement et l’augmentation de la surveillance policière, notre vigilance ne doit pas oublier l’escalade du flicage « corporate », qui est, lui aussi, en train de monter d’un cran.

 

Rendez-vous, comme tous les vendredis, à partir de 19h au 125 rue du Chemin Vert, Paris (entrée [par la trockette] libre) !

Brainstorming autour du sujet « Dis maman, pourquoi la télévision ne rentre pas dans la poubelle jaune ? »

WEEE

Dans le cadre de la programmation des ateliers D3E de la Rockette Libre, nous vous proposons ce vendredi 15 mai 2015, de plancher sur le sujet de conférence gesticulée suivant : « Dis maman, pourquoi la télévision ne rentre pas dans la poubelle jaune ? ». Le sujet est pour tout public et pas seulement destiné aux « p’titz’enfants ». L’idée est de présenter ce qu’est un déchet d’équipement électrique & électronique, faire comprendre le système de traitement des D3E et pointer quelles en sont les limites actuelles. En tout cas, c’est comme ça que nous nous avons compris ce sujet.

Mais, et vous ? Qu’est-ce qui vous intéresserait de savoir à l’occasion de cette conférence ? Quels seraient selon vous les pièges à éviter ? … Si vous voulez apporter votre pierre à l’édifice d’un nouveau système de circuit court du déchet (ou de la ressource). Ou, si vous avez d’autres raisons de passer nous voir à la ressourcerie de la Petite Rockette, venez, vous serez les bienvenus pour un moment convial d’intelligence collective [Entrée par la Trockette – le café associatif de la Petite Rockette – pour suivre l’atelier qui commencera à 19h30 pour se terminer après 21h00]. :)

Cyril

Demandez le programme!

Suite à quelques annulations/ratages de dernière minute, à cause d’une actualité chargée en festivals et autres évènements, il est bon de faire le point sur le programme à venir.

Nous avons décidé de réorganiser un peu les ateliers de la Rockette libre selon le schéma suivant:

  • Le 1er vendredi du mois, la Rockette libre est hébergée dans l’espace du café La Trockette. Les autres vendredis, les ateliers retrouvent leur salle habituelle à l’intérieur de la Petite Rockette.
  • Le 1er vendredi du mois (à la Trockette donc), la Rockette libre sera plutôt consacrée à des ateliers et débats sur des approches plus politiques du libre, du numérique, des savoirs partagés et autres sujets qui nous occupent.
  • Les ateliers animés par Quesh sur la webradio, les podcasts et autres déclinaisons de la baladodiffusion (souvent avec un axe « lobby citoyen ») sont déplacés au 2ème vendredi du mois.
  • Le 3ème vendredi du mois, nous retrouvons les ateliers de démontage-D3E, où l’on démonte et documente tout ce qui est démontable dans les déchets électriques et électroniques, mais où l’on monte de plus en plus, que ce soit des robots absurdes ou des blindages anti-ondes…
  • Le 4ème vendredi du mois est placé sous le signe d’internet.
  • Le 5ème vendredi du mois, espèce rare, tisse des liens entre le textile et l’informatique et croise des fils entre le faire et le décousu, entre ravaudage et recyclage…
  • À cela s’ajoute un thème transversal qui pourra apparaître à n’importe quelle semaine du mois, avec une approche différente selon la semaine en question: le lobby citoyen.

Plus concrètement, au mois de mai, cela nous donnera ceci, le tout étant partiellement décalé pour cause de jours fériés:

1er mai: jour férié et politique

8 mai (exceptionnellement dans l’espace de la Trockette): Quesh tiendra un atelier sur le lobby citoyen:

Le plus souvent c’est lobby contre citoyen. Les lobbys ont les moyens et les méthodes. Alors comment organiser la réplique? Est-ce qu’il est possible d’utiliser les mêmes méthodes pour mettre en avant les intérêts des citoyens? Quelques questions à se poser et de nombreux éléments de réponse à chercher, c’est ce que nous proposons dans cet atelier.

15 mai: démontage D3E

En vue de préparer une conférence gesticulée intitulée « Dis maman, pourquoi la télévision ne rentre pas dans la poubelle jaune? », les participants de la rockette-libre sont invités à un atelier d’intelligence collective sur ce sujet.

22 mai: internet

[Les détails à compléter pour celui qui s’y collera avant le 22 mai svp :))]

29 mai: tissage, informatique et recyclage

Du tissage abordé en tant qu’exemple de technique, voire de technologie. Des fils croisés entre la chaîne du tissage et la trame du numérique, du libre, du recyclage…

Le passé du pixel et du bit est-il textile? Le tricot est-il plus recyclable que le tissage? Picafabra inaugurera un nouveau cycle sur textile et numérique les (rares) 5e vendredis du mois.

Blindage de téléphone portable

source : https://openclipart.org/detail/15417/no-cell-phones-allowed

Poursuite du cycle de blindage d’équipement électrique et électronique. Après le clavier et la souris, nous aurons le … téléphone portable. Ceux qui souhaiteraient en savoir plus sur cette opération pourront utilement se documenter en lisant cette page.
Pour les moins curieux, voici une définition du blindage proposée par Wikipedia : « Un blindage est une paroi, destinée à protéger ce qui est derrière, ou une enveloppe, destinée à protéger ce qui se trouve à l’intérieur. »

Concrètement, nous tenterons à partir d’un emballage de café et d’autres matières réutilisées de voir s’il est possible ou pas de réduire les ondes électromagnétique d’un téléphone. On se propose d’imaginer voire de faire un étui qui permettra de « sortir couvert » 😉 lorsque l’on utilise pas son téléphone portable. Un modèle DIY de ce qu’il est possible de trouver dans le commerce ? [Par exemples : http://www.camera2000.com/fr/rf-shield-block-pouch-bag-for-cell-phone-mobile.html, http://www.delta-service17.com/gt-protections-gare-aux-arnaques/s36.html ….]

Pour l’entrée, passez par La Trockette. C’est au 125 Rue du Chemin Vert, 75011 Paris. Métro Père Lachaise. Rdv de 19h30 à 21h30.

Atelier député sous surveillance

sous-surveillance

Ce soir atelier lobby citoyen à la Rockette Libre. L’objectif de cet atelier pratique est de s’entraîner à appeler des députés, pour ça venez avec votre téléphone ou un ordinateur chargé. Au pire on a du chargeur usb.

Un des moyens de faire bouger les lignes c’est de se manifester auprès des élus. Il est possible de pousser la porte de la permanence du député de votre circonscription ou de n’importe quelle autre. Il est possible de les rencontrer, de leur envoyer un mail ou de simplement téléphoner. Un outil est mis en place par la quadrature du net, c’est le pi-phone.

Au programme, comment contacter son ou sa député-e, comment noter ce qui est dit et où. Et de manière générale comment s’approprier l’espace qui est offert à tous les citoyens.

C’est sous forme de jeu de rôle mais pas besoin de dés pour venir.

Le woofing, une autre forme du libre partage de connaissances

WWOOF camp by Peretz Partensky from San Francisco, USA

Le Woofing, c’est une pratique née dans les années 70. « Des hôtes qui se proposent d’accueillir des WWOOFers pour partager leurs connaissances, leur savoir-faire, leur quotidien et leurs activités avec la possibilité pour ces derniers de se voir offrir le gîte et le couvert. »

Exceptionnellement, à partir de 20h, un « woofer » nous racontera ses expériences récentes en « woofing ».

Démontage de D3E

Pour celles et ceux qui suivent ce vendredi 20 mars, c’est D3E. Oui, ça veut bien dire déchets d’équipements électriques et électroniques, oui il y a un tas d’informations sur le programme de mars sur le site dédié.

Cette fois nous allons nous pencher sur le démontage d’un grille pain avec un objectif affiché qui est d’avoir un maximum de retours.

L’objet de nos échanges permettra de préparer en live notre intervention du 28 mars à la Cyberbase de l’Hay les Roses.

Pour l’entrée, passez par La Trockette. C’est au 125 Rue du Chemin Vert, 75011 Paris. Métro Père Lachaise. Rdv de 19h00 à 21h00.