Créer sa webradio épisode 01 : Le matériel

materiel pour podcast

Cette semaine à la Rockette libre, un atelier spécial consacré aux webradios.

C’est l’atelier idéal si vous souhaitez vous familiariser avec la création et la gestion d’une webradio. Il vous indiquera comment faire sa propre émission mais également quels sont les éléments nécessaires à la création d’une webradio, ainsi que les différentes manières de faire face aux problèmes pouvant être rencontrés. Préparez-vous à un atelier autour de la manipulation de matériel, de mise en place d’un streaming, d’export de podcasts, de montage audio et bien plus encore.

L’atelier sera animé par des créateurs et contributeurs de la webradio trop-large, média libre créé au sein de la Rockette libre, une occasion peut-être d’enregistrer quelque chose et éventuellement le diffuser en direct de la Rockette.

Rendez-vous de 19h à 21h au 125 rue du Chemin vert, 75011 Paris.

C’est la rentrée

Une nouvelle saison débute ce vendredi 19 septembre 2014 pour les ateliers de la Rockette Libre. Avec quelques nouveautés au menu, on se retrouvera encore cette année au même endroit mais (bientôt) dans une nouvelle salle.

La Petite Rockette ouvre début octobre un nouvel espace, La Trockette ! Un café-atelier qu’il ne tient qu’à vous de rendre sympa et vivant. Il faudra donc attendre encore quelques jours pour nous rejoindre à la Trockette, donc pour ce vendredi et ceux qui précédent l’ouverture, ce sera comme l’an passé au 125 rue du chemin vert, Paris 11e.

Ce premier atelier de la saison est le bon moment pour faire tourner les initiatives et projets. Venez donc proposer le vôtre car il est bon de rappeler que c’est un atelier participatif (et décousu) où presque tout le monde est le bienvenu.

Donc si vous êtes fan de DIY, venez démontez tout ce qui passe à votre portée et essayez de comprendre le pourquoi du comment de ce qui vous entoure. Cet atelier est fait pour vous.

Rendez-vous à 19h (soyez à l’heure pour ne pas trouver porte close) au 125 rue du Chemin vert, 75011 Paris. Nous finirons comme d’habitude vers 22h.

Interruption d’été

Au 27 juin s’achèvera la saison 2013-2014 des ateliers « Rockette Libre ».
Cette dernière soirée sera l’occasion de tester nos recettes de gâteaux chocolat-poire (par exemple) et de discuter de l’avenir de la Rockette Libre ;)

Comme promis, une visite en « datacenter » sera organisée (maximum 5 personnes, cartes d’identité obligatoires) vers 21h30.

À ‘dredi !

Dormir sur ses deux oreilles avec le « Monitoring »

Au programme de ce vendredi 20 juin 2014, le « monitoring ».
Le monitoring n’est pas une technologie de literie moderne, mais une pratique très courante chez les informaticiens (notamment) qui doivent « surveiller » de multiples installations (logiciels qui doivent tourner 24h/24 et/ou le matériel lui même).

Nous parlerons ainsi de ces outils qui font du vert quand c’est OK, du orange quand il y a un risque, et du rouge quand il est trop tard pour tweeter qu’il y a le feu.
Nous verrons que certains systèmes permettent d’envoyer des mails d’alerte, ou des SMS, mais pourraient également faire sonner une alarme et allumer des gyrophares.

Certains (nous donnerons des noms !) utilisent le monitoring humain. Ça consiste à attendre que les usagers se plaignent d’une panne. Ainsi, les pannes de faibles importances (car ne touchant que peu de personnes) ne vous réveilleront pas inutilement la nuit.

D’autres utilisent du « monitoring pro-actif », qui laissera la machine décider elle même de se réparer toute seule, autant que possible.

Ce soir donc, nous verrons quels outils existent, et comment les utiliser !

Rendez-vous, comme chaque vendredi soir, à la ressourcerie de la Petite rockette, à partir de 19h.

Démontage/inventaire d’équipement électrique et électronique

Vendredi 13 juin 2014, comme le second vendredi de chaque mois, on démonte.

19h00 : Découverte de la Petite Rockette et de sa ressourcerie pour les non initiés
19h40 : Atelier démontage de déchet d’équipement électrique et électronique [D3E] : à la croisée du libre, de l’open et des déchets !
20h30 : Libre discussion sur la réduction des déchets à la source et
présentation l’initiative Zero Waste

Notre « victime », sera le patient zéro, un Jornada 568 qui a contribué
à initier le « projet D3E ».

Rendez-vous comme chaque vendredi soir, à 19h au 125 rue du Chemin vert (demandez le digicode au numéro présent sur la vitrine).

AlternC party !

Vendredi 30 mai 2014, la Rockette Libre est dédiée à AlternC.
AlternC est un ensemble de logiciels libres permettant la gestion d’hébergements mutualisés. Il est notamment utilisé par l’hébergeur associatif Lautre.net mais également par plusieurs hébergeurs professionnels. Sa particularité est d’avoir une interface accessible aux néophytes mais suffisamment peu bridée pour que les utilisateurs avertis en profitent également.

Vous ne connaissez pas Alternc ? L’autohébergement libre en solo ou entre amis vous intéresse ? Vous souhaitez installer votre propre serveur d’autohébergement chez vous ou en datacenter ? Vous souhaitez participer au développement d’un logiciel d’hébergement web libre ? Alors cet atelier est fait pour vous :)

Tout le monde peu participer, aucun niveau technique n’est requis.
Quelques connaissances sur le fonctionnement du web (DNS notamment) ne peuvent cependant pas faire de mal. Quelques membres de l’équipe de développement seront là.

Rendez-vous à partir de 19h le vendredi 30 mai 2014 au 125 rue du Chemin Vert.
Après 19h00, il faudra utiliser la porte latérale (Digicode : 212A9, puis deuxième porte à gauche.) En cas de besoin, appelez nous : 06 51 62 42 23.

« Sécuriser » l’internet avec le chiffrement

Ce vendredi 16 mai, c’est le troisième vendredi du mois, donc on parlera Internet !
Et plus précisément, de la sécurisation des communications qui y transitent. L’atelier consistera à installer son propre serveur de chiffrement pour mail, web, messagerie instantanée, etc.

On ne vous en dit pas plus, pour des raisons évidentes de sécurité. ;)

RDV à 19h à la ressourcerie de la Petite Rockette. Entrée libre !

Retour sur l’atelier du 9 mai 2014

À l’atelier démontage du 9 mai, on peut dire qu’on en a démonté du D3E.

Le poste audio (K7, CD, FM) était totalement fonctionnel, le fait d’être dans la ressourcerie nous a permis de tester successivement le lecteur CD, le lecteur cassette. Tout marchait sur notre patient, seul soucis, les boutons de commande du lecteur cassette manquaient, en secouant l’engin, nous avons découvert que les boutons étaient tombés dans l’appareil.
« Allez on le démonte pour aller les récupérer ! » Que nenni, en retournant notre combiné nous avons pu extraire les précieux boutons et les faire sortir.
Diagnostique final de notre premier patient, tout marche mais il manque un seul et unique bouton, le bouton stop/eject.

Notre deuxième patient était une perceuse-marteleuse BOSCH.
Test habituel pour faire notre premier diagnostique on la branche et on voit se qui se passe : rien. « On la démonte !!! »
On ouvre la machine et on voit le magnifique moteur, il n’y a dedans presque que lui. On s’attelle à le sortir, mais l’une des vis qui tient le réducteur est grippée, impossible de la déloger, coup de marteau, pince, force, rien n’y fait. Il s’agit d’une vise cruciforme (+) nous décidons donc de la scier par le haut afin d’en faire une vis à tête plate (-), ainsi avec un tourne vis plat plus large nous
pouvons exercer un couple plus important et donc déloger la forcenée.
Le moteur est sorti, cette fois ci, nous pouvons bien voir le rotor et le stator, les faire tourner, mais l’explication théorique sur le fonctionnement du moteur, reste une tache difficile. (Je vous renvoie vers la petite vidéo qui vous dira tout à ce sujet : principe de base simple moteur à courant continu)
Il y a dans la perceuse une hélice, qui sert à dissiper la chaleur générée par le moteur de la perceuse, qui est purement et simplement du même type que celui de l’aspirateur (cf. atelier du 11/04/2014).
La partie pour basculer du mode perceuse au mode perceuse-marteleuse, à l’aide d’un commutateur (mécanique) à bille, qui contraint ou non la partie qui accueille le foret dans une position ou dans l’autre (l’autre étant appuyée contre une rondelle crantée qui génère le mouvement de martèlement.)
Enfin l’interrupteur avec un condo et une diode, un système de maintient en position marche.
Et bien sûr j’oubliai, qui dit moteur dit charbons, nos petits chouchous étaient bien usés possiblement l’origine de la panne. Mais l’une des bobines du stator (partie fixe du moteur) avait un fil coupé, ce qui rend toute la bobine inutile car le courant ne peut plus la traverser.

Pour finir la soirée nous avons démonté un troisième patient en express, une machine à expresso.
Test de base on la branche et on se fait un café, tout marche nickel.
« Euh, du coup on la démonte ? » « On la démonte !!! »
Assez difficile à démonter, système de clips en plastique principalement et deux vis torx caché à l’intérieur de la machine.
Une fois démontée, on voit la pompe qui aspire l’eau du réservoir, pour l’envoyer dans ce qui n’est ni plus ni moins qu’un ballon d’eau chaude, de là l’eau chaude sous pression est envoyée vers la capsule et finit dans la tasse. Rien de bien compliqué sauf la partie commande électronique que nous n’avons pas touchée (par faute de temps) et le capteur de niveau d’eau qui est très probablement un capteur
magnétique (système de contact par aimant qui indique si oui ou non le niveau d’eau est suffisant.
Par contre le faite de la faire fonctionner avant de la démonter, est à éviter, car la résistance de chauffe qui fait chauffer l’eau dans la ballon, était brûlante, et on s’est brûlé les doigts à plusieurs reprises. ^^
Une fois remontée, une grosse fuite est apparue, sûrement un couac au remontage ou au démontage (on a été un peu bourrin par moment).
Atelier riche en démontage, en notion d’électricité (nous avons parlé du déphasage), et en débat divers et variés, ont été abordés les thèmes suivants : critique de la valeur, véganisme, ultra-consommation, salaire universel et j’en passe. :).

Chamie

Démontage, inventaire et diagnostic.

Ce vendredi 9 mai, nous essaierons de percer le mystère de la panne … d’une perceuse. Et nous profiterons de son démontage pour faire l’inventaire de ses sous-ensembles électroniques.
Une tablette tactile sera également candidate au bloc opératoire.

Pour apprendre à démanteler votre matériel électronique et à diagnostiquer les pannes, rendez-vous à 19h à la ressourcerie de la Petite Rockette. Entrée libre et gratuite, pour tous.

Libérez votre tablette

Non, pas la tablette de chocolat.

D’habitude, le premier vendredi de chaque mois, la Rockette Libre est dédiée au reconditionnement de PC. On dépoussière, on répare vaguement, et on installe un système d’exploitation libre pour rendre le PC réutilisable. Ce vendredi, on va voir comment installer un système (vraiment) libre, sur une tablette ! (À la place de Android)

Ce vendredi 2 mai 2014, on va donc installer Ubuntu sur tablette !
Rendez-vous à partir de 19h, au lieu habituel.