Comment s’« héberger » sur le Net

Suite logique de la discussion de vendredi dernier sur la Dégooglisation, nous parlerons ce vendredi 31 octobre d’hébergement web/internet.
Nous comparerons sommairement les offres commerciales, les services associatifs et (parfois) indépendants, et la solution de l’auto-hébergement.

Nous verrons que le moins cher n’est pas toujours où on le cherche et nous apprendrons ce qu’il en coûte de jouer dans la cour des gros.
Comme pour trouver un toit où dormir, il est question de location, de colocation, de propriété, et parfois de facture d’électricité entre autres charges.

Nous évoquerons les pièges du « gratuit », les aléas de l’indépendance, les bienfaits du partage de ressources, mais aussi la complexité (notamment techniques) à surmonter lorsqu’on sort du sentier battu des grands services « minitel ».

Pourquoi et comment des « hébergeurs associatifs » se montent-ils ? Des exemples concrets tenteront de répondre à cette question.

Faut-il avoir cinq ans d’expérience en « administration système » pour s’auto-héberger ? Évidemment, des logiciels libres existent pour nous simplifier la vie :)

Vers 22h, une (petite) visite dans un centre spécialisé dans l’hébergement d’hébergeurs est prévue, en comité restreint. Pour y participer, il est nécessaire de se munir d’une carte d’identité valide.

Pour cet atelier-bavardage, rendez-vous comme tous les vendredis soirs à 19h à la Ressourcerie de la Petite Rockette :)

Dégooglisations l’Internet avec Framasoft

Mais de quoi donc discuterons nous vendredi à la Rockette Libre ?

Framasoft revient nous voir, pour nous parler cette fois d’une de ses initiatives en faveur d’un internet « libre, décentralisé, éthique et solidaire ».

cloud
(texte directement pompé du site dédié à cette initiative)
Ces dernières années ont vu se généraliser une concentration des acteurs d’Internet (Youtube appartient à Google, WhatsApp à Facebook, Skype à Microsoft, etc.). Cette centralisation est nuisible, non seulement parce qu’elle freine l’innovation, mais surtout parce qu’elle entraîne une perte de liberté pour les visiteurs. Les utilisateurs de ces services derniers ne contrôlent plus leur vie numérique : leurs comportements sont disséqués en permanence afin de mieux être ciblés par la publicité, et leurs données – pourtant privées (sites visités, mails échangés, vidéos regardées, etc.) – peuvent être analysées par des services gouvernementaux.

La réponse que souhaite apporter Framasoft à cette problématique est simple : mettre en valeur, pour chacun de ces services privateur de liberté, une alternative Libre, Ethique, Décentralisée et Solidaire.

Pour en savoir plus et surtout en discuter, venez à la Rockette Libre ;)
Comme tous les vendredis soirs, rendez-vous à 19h au 125 rue du Chemin Vert à Paris.

Bricolage d’ondes magnétiques

Pour la 3e saison à la Rockette Libre, Electrocycle, l’Asso D3E qui fêtera bientôt ses 3 ans, a souhaité modifier le concept des ateliers démontage D3E qui depuis les premiers épisodes avaient déjà beaucoup évolué.

Nancy, passionnée de design, nous parlera de sa volonté d’utiliser des pièces détachées d’équipements électriques & électroniques pour prototyper des équipements produisant des champs électro-magnétiques faibles.

Hormis, peut-être une diminution de l’énergie nécessaire au fonctionnement des équipements électriques & électroniques, c’est aussi :

  • explorer le bricolage d’objets du quotidien pour diminuer leurs rayonnements
  • fabriquer des dispositifs de protection (vêtements anti-ondes, isolation de l’appartement, des fenêtres….).

Un projet notamment destiné aux personnes dites électro-sensibles qui pratiquement prendrait la forme d’un ou plusieurs ateliers où il s’agirait :

  1. par exemple de hacker un clavier ou une souris pour les relier à la terre et s’isoler des rayonnements électromagnétiques qu’ils produisent, permettant ainsi de pouvoir continuer à utiliser un ordinateur.
  2. aussi de relier un micro à un PC, dont l’interface serait projetée sur le mur, de manière à pouvoir commander son ordinateur à la voix depuis l’autre bout de la pièce (c’est la proximité avec la source des rayonnements qui cause la gêne). Enfin, je souhaiterais pouvoir relier des gants isolants à la terre.

L’occasion d’apprendre quelques concepts comme celui de « relier à la terre », « rayonnements électromagnétiques »…. Et pourquoi pas d’initier un Mooc autour des équipements électriques & électroniques !!!

Donc rendez-vous à la prochaine Rockette Libre, le 17 octobre 2014 à partir de 19h.
Toujours à la Ressourcerie de la Petite Rockette.

Tiers lieux

Vous ne savez pas encore ce qu’est un tiers lieu ? Vous êtes en train de créer votre tiers lieu ? Vous vous demandez si ça sert à quelque chose ? Vous pensez que ce sont des endroits subversifs où l’on fait de l’éducation populaire ? Au contraire, vous avez des idées de business et vous vous dîtes que ça sert aussi à ça ?
Et si, à l’occasion d’un atelier d’intelligence collective, nous libérions notre imaginaire et tentions de dresser le portrait de notre Tiers lieux idéal ?

Allez, passez et venez découvrir un authentique tiers lieu à la Rockette Libre ! Trolls acceptés et encouragés.

Ce rendez-vous pas banal, est fixé au vendredi 10 octobre à 19h. À la Ressourcerie de la Petite rockette, comme tous les vendredis ;)

Noms de domaines .com .wtf .paris, à quoi ça rime ?

Ce vendredi 3 octobre, nous décryptons le mécanisme des noms de domaines, leur histoire et les dangers des annuaires centralisateurs que sont les DNS (Domain name system), en passant par ces « voleurs » que sont les bureaux d’enregistrement (registrars).
On ira jusqu’à se poser la question de créer un bureau d’enregistrement alternatif : pourquoi et comment, un vaste programme ;)
Nous reviendrons donc préalablement sur le fonctionnement général de l’Internet et de sa dépendance (forte mais partielle) aux DNS.

Rendez-vous donc à la Ressourcerie de la Petite Rockette, ce vendredi 3 octobre à 19h pile, pour une soirée technique mais aussi politique qui se terminera vers 22h.

Créer sa webradio épisode 01 : Le matériel

materiel pour podcast

Cette semaine à la Rockette libre, un atelier spécial consacré aux webradios.

C’est l’atelier idéal si vous souhaitez vous familiariser avec la création et la gestion d’une webradio. Il vous indiquera comment faire sa propre émission mais également quels sont les éléments nécessaires à la création d’une webradio, ainsi que les différentes manières de faire face aux problèmes pouvant être rencontrés. Préparez-vous à un atelier autour de la manipulation de matériel, de mise en place d’un streaming, d’export de podcasts, de montage audio et bien plus encore.

L’atelier sera animé par des créateurs et contributeurs de la webradio trop-large, média libre créé au sein de la Rockette libre, une occasion peut-être d’enregistrer quelque chose et éventuellement le diffuser en direct de la Rockette.

Rendez-vous de 19h à 21h au 125 rue du Chemin vert, 75011 Paris.

C’est la rentrée

Une nouvelle saison débute ce vendredi 19 septembre 2014 pour les ateliers de la Rockette Libre. Avec quelques nouveautés au menu, on se retrouvera encore cette année au même endroit mais (bientôt) dans une nouvelle salle.

La Petite Rockette ouvre début octobre un nouvel espace, La Trockette ! Un café-atelier qu’il ne tient qu’à vous de rendre sympa et vivant. Il faudra donc attendre encore quelques jours pour nous rejoindre à la Trockette, donc pour ce vendredi et ceux qui précédent l’ouverture, ce sera comme l’an passé au 125 rue du chemin vert, Paris 11e.

Ce premier atelier de la saison est le bon moment pour faire tourner les initiatives et projets. Venez donc proposer le vôtre car il est bon de rappeler que c’est un atelier participatif (et décousu) où presque tout le monde est le bienvenu.

Donc si vous êtes fan de DIY, venez démontez tout ce qui passe à votre portée et essayez de comprendre le pourquoi du comment de ce qui vous entoure. Cet atelier est fait pour vous.

Rendez-vous à 19h (soyez à l’heure pour ne pas trouver porte close) au 125 rue du Chemin vert, 75011 Paris. Nous finirons comme d’habitude vers 22h.

Interruption d’été

Au 27 juin s’achèvera la saison 2013-2014 des ateliers « Rockette Libre ».
Cette dernière soirée sera l’occasion de tester nos recettes de gâteaux chocolat-poire (par exemple) et de discuter de l’avenir de la Rockette Libre ;)

Comme promis, une visite en « datacenter » sera organisée (maximum 5 personnes, cartes d’identité obligatoires) vers 21h30.

À ‘dredi !

Dormir sur ses deux oreilles avec le « Monitoring »

Au programme de ce vendredi 20 juin 2014, le « monitoring ».
Le monitoring n’est pas une technologie de literie moderne, mais une pratique très courante chez les informaticiens (notamment) qui doivent « surveiller » de multiples installations (logiciels qui doivent tourner 24h/24 et/ou le matériel lui même).

Nous parlerons ainsi de ces outils qui font du vert quand c’est OK, du orange quand il y a un risque, et du rouge quand il est trop tard pour tweeter qu’il y a le feu.
Nous verrons que certains systèmes permettent d’envoyer des mails d’alerte, ou des SMS, mais pourraient également faire sonner une alarme et allumer des gyrophares.

Certains (nous donnerons des noms !) utilisent le monitoring humain. Ça consiste à attendre que les usagers se plaignent d’une panne. Ainsi, les pannes de faibles importances (car ne touchant que peu de personnes) ne vous réveilleront pas inutilement la nuit.

D’autres utilisent du « monitoring pro-actif », qui laissera la machine décider elle même de se réparer toute seule, autant que possible.

Ce soir donc, nous verrons quels outils existent, et comment les utiliser !

Rendez-vous, comme chaque vendredi soir, à la ressourcerie de la Petite rockette, à partir de 19h.

Démontage/inventaire d’équipement électrique et électronique

Vendredi 13 juin 2014, comme le second vendredi de chaque mois, on démonte.

19h00 : Découverte de la Petite Rockette et de sa ressourcerie pour les non initiés
19h40 : Atelier démontage de déchet d’équipement électrique et électronique [D3E] : à la croisée du libre, de l’open et des déchets !
20h30 : Libre discussion sur la réduction des déchets à la source et
présentation l’initiative Zero Waste

Notre « victime », sera le patient zéro, un Jornada 568 qui a contribué
à initier le « projet D3E ».

Rendez-vous comme chaque vendredi soir, à 19h au 125 rue du Chemin vert (demandez le digicode au numéro présent sur la vitrine).